0811.262.277
DEMANDE DE DEVIS

Blog Viva Cours

Doit-on laisser nos enfants « s’ennuyer » pour une meilleure imagination?

L’ennui de leurs enfants est un facteur de terreur pour bien des parents. Ils sont en effet nombreux à vouloir remplir chaque seconde de liberté de leurs petits avec toute sorte d’activités. Si l’ennui renferme une connotation péjorative pour les adultes, il peut constituer une nécessité pour l’enfant. Découvrez une tentative d’explication sur l’effet salutaire de l’ennui pour un enfant !

Enfants imagination

Faut-il toujours occuper l’enfant ?

« Papa, Maman, je fais quoi ? » Un jour ou l’autre, vous aurez à faire face à ce genre de phrase. De fait, une fois en dehors de l’école et de ses activités extrascolaires, l’enfant peut être livré à lui-même. Les week-ends et les vacances scolaires peuvent même paraître interminables. Or, cet état de fait dérange bien plus le parent que l’enfant lui-même. La crèche n’arrange rien puisque là-bas, l’enfant a un emploi du temps bien chargé. Au final, les adultes craignent que l’enfant ne devienne maussade et ne sache quoi faire de son temps. Ainsi, là où l’oisiveté peut-être saisie comme une opportunité, beaucoup de parents l’assimilent à leurs propres vécus: ce temps révolu où ils ne savaient pas comment tuer le temps ni quoi faire pour le remplir. Saviez-vous que combler ce manque n’est pas indispensable ? Au final, la prochaine fois que votre enfant vous paraîtra ennuyé, résistez à la tentation de l’occuper avec un écran ou tout autre jeu.

Apprivoiser l’ennui

L’ennui transformé en moyen peut devenir fort constructif. Effectivement, il développe l’imagination de l’enfant et peut faire office de terrain de jeu qu’il enrichira par sa créativité. Autrement dit, contraindre l’enfant à une activité permanente peut nuire à sa capacité de création.

Ainsi, pour le bien de votre enfant, apprenez à le couver moins, bien que le savoir bien occupé soulage votre conscience de parent. En outre, le laisser apprivoiser son ennui revient à le laisser au milieu d’un bac à sable. En d’autres termes, c’est l’encourager à faire preuve de débrouillardise et à se servir d’outils rudimentaires pour matérialiser son inventivité.

Cultiver l’esprit créatif

Plusieurs études démontrent qu’un enfant avec peu de moyens à disposition pour se divertir va consacrer plus d’efforts à développer son imagination. Avec un papier et du crayon, l’enfant peut dessiner, ébaucher ce à quoi son esprit rêve, écrire une histoire. C’est pour lui l’occasion de se couper du monde et ses contraintes, voire même révéler une dextérité particulière qu’il n’avait jamais encore pu mettre en pratique. Cet ennui « bénéfique » est salvateur pour la créativité dans la mesure où il permet de faire tout ce que l’on veut. C’est aussi une bonne méthode pour amener l’enfant à l’autonomie : plutôt que de lui tendre une activité toute prête, il apprend à s’occuper, à se construire un loisir sans qu’on doive lui offrir un jouet ou un objet précis.

En fin de compte, l’ennui est un complément parfait pour les activités sportives, intellectuelles ou sociales. Il pourrait également être le meilleur moyen d’aider un enfant à découvrir en quoi il est doué !

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrDigg thisShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + seize =