0811.262.277
DEMANDE DE DEVIS

Blog Viva Cours

Comment développer « l’oreille » pour les langues étrangères?

Un raisonnement assez répandu veut que les plus jeunes enfants soient naturellement à l’aise dans l’apprentissage des langues. Cette prétendue aisance mérite d’être précisée. L’enfant a la capacité de s’imprégner très vite d’une langue mais il risque aussi de l’oublier rapidement sans pratique régulière.

Apprentissage langue étrangères enfantsComprendre la langue comme un enfant

Chez le nourrisson, la différenciation entre les sons et la prononciation est très nette : il saura en effet identifier votre communication dans une langue autre que celle que vous utilisez habituellement avec lui. Une faculté qui va s’estomper petit à petit durant sa croissance, à mesure qu’il va être plus focalisé sur les sonorités de sa langue quotidienne. Par ailleurs, à ce stade, il sait toujours facilement imiter les sons que ne le pourrait un enfant de 12 ans par exemple. C’est une opportunité pour l’initier aux différentes langues.

Entretenir son goût de communiquer

Un enfant a, par rapport aux adultes, ce cran naturel qui fait qu’il communiquera sans peur dans une langue qu’il est loin de maîtriser. Une assurance qui fait souvent défaut chez les plus grands. Cultiver cet état d’esprit sera bénéfique pour sa confiance en soi et sa capacité à apprendre en général. Pour que son oreille se développe plus aisément face aux langues dès son plus jeune âge, plusieurs moyens sont à votre portée : si votre famille a des origines multiethniques, sollicitez les parents et les proches pour lui partager quelques rudiments d’italien par son grand-père, de coréen que sa tante enseigne, ou encore de tchèque que parle sa baby-sitter.

Et mieux que les bribes d’autres langues entendues ici et là, l’inscrire à un cours d’éveil à la diversité linguistique peut être une bonne idée. Dans ce cadre, à travers différentes activités, les enfants sont initiés à l’existence de langues autres que celles qu’ils emploient tous les jours. Ils comprennent ainsi progressivement que l’on ne parle pas tous avec la même langue dans le monde.

Jouer pour mieux parler

Vous pouvez entretenir avec lui une habitude polyglotte à mesure que votre enfant grandit, tout simplement en usant de différentes langues à différents moments de la journée. Cela toujours sous une forme ludique : saluez-le de bon matin en anglais, souhaitez-lui bon appétit en japonais pendant le repas, dites-lui bonne nuit en espagnol. Dans cette ambiance multilingue au quotidien, l’enfant vivrait avec continuité son discernement des langues. De par son aspect pratique et régulier, cela aura un impact durable sur l’oreille de votre enfant par rapport aux autres langues.

Chansons, comptines, jeux de société, livres en plusieurs langues, dessins animés, ce sont de loin les manières les plus simples et pratiques pour inculquer les variations d’élocution entre différentes langues et d’une manière générale, la phonétique spécifique à chacune. Les livres directement traduits en plusieurs langues sont une bonne façon de lui apprendre la diversité des sonorités. Les dessins animés sont aussi très efficaces car, il faut le rappeler, les enfants visionnent souvent, depuis leur plus jeune âge, des vidéo sans en comprendre le sens. Cependant ils retiennent beaucoup de ces images parce que le tout est accrocheur. Il en va de même pour les chansons en langue étrangère. Profitez de cet avantage ! A force de répétition, il va apprendre à retenir chacune de ces nuances. N’omettez pas bien sûr, d’alterner différentes activités, pour que son intérêt soit constant.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrDigg thisShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =