0811.262.277
DEMANDE DE DEVIS

Blog Viva Cours

L’apprentissage des langues étrangères

Dans la vie privée

Apprendre une langue étrangère, c’est le passeport vers un langage différent, une culture différente, des usages qui nous sont étrangers. Parler la langue du pays est aussi rassurant pour les gens que vous rencontrez que pour vous.

Dans la vie professionnelle

Les emplois sont chaque jour plus nombreux dans le domaine de la communication, du marketing, du commerce, de l’industrie et dans bien d’autres domaines…

Il faut savoir que 92% de la population mondiale parle chinois et non anglais. Apprendre le chinois peut donc s’avérer gagnant sur le long terme si vous désirez effectuer une carrière à l’international.

L’espagnol est également une valeur sûre : cette langue étrangère est usitée dans de nombreux pays notamment en Espagne et en Amérique du sud excepté au Brésil. De plus, elle est parlée par 400 millions de personnes.

Quelle langue(s) étrangère(s) choisir pour l’avenir ?

La réforme du Collège

Tous les élèves qui arrivent en classe de 6ème ont suivi une initiation à une langue vivante au primaire. Dans 93% des cas, il s’agit de l’anglais, dans 6% des cas de l’allemand, dans 2% des cas d’une autre langue vivante.

La sensibilisation à une langue vivante dès le CP est obligatoire depuis 2013. Pourtant, l’enseignement des langues vivantes en primaire est très inégal car il dépend :

  • des compétences des professeurs des écoles, qui n’ont pas tous été formés pour enseigner une langue vivante
  • les professeurs des écoles n’ont pas la liberté d’enseigner la langue de leur choix.

A partir de 2016, L’apprentissage d’une langue vivante dès le CP est obligatoire. On ne parle pas d’apprentissage mais d’initiation à une langue vivante ; dans la pratique, il est probable que l’initiation et l’apprentissage recouvrent la même réalité.

Au Collège, Tous les élèves de classe de 6ème apprennent une « Langue vivante 1 » (LV1), à raison de 4 heures par semaine. L’anglais est largement majoritaire en LV1.

Dans la première mouture de la réforme du collège, le Ministère de l’Éducation Nationale a souhaité réduire l’enseignement de LV1 à 3 heures par semaine, arguant du fait que les élèves étudieraient cette langue vivante depuis le CP (rappelons que les premiers élèves à avoir bénéficié de la LV1 obligatoire en CP n’arriveront en Collège qu’en septembre 2018).

Les enseignants de langues vivantes ont protesté car ils ont de grandes difficultés à porter à un même niveau leurs élèves de 6ème, qui viennent d’écoles primaires différentes.

Le Ministère de l’Éducation Nationale a donc accordé le maintien des 4 heures de LV1 à l’entrée du Collège.

En 5ème, 4ème et 3ème, les élèves suivent 3 heures de langue vivante 1(LV1) par semaine.

Les élèves qui le souhaitent peuvent s’inscrire en option, étudier le latin et la culture latine de la classe de 5ème à la 3ème. Il en est de même pour ceux désirant étudier le grec.

En classe de 4ème, les élèves doivent choisir une « Langue vivante 2 » (LV2), étrangère ou régionale. Le plus souvent, ils ont le choix entre l’allemand et l’espagnol.

En fin de Collège, les élèves doivent valider dans l’une des langues vivantes étudiées un niveau de langue, qui est reconnu au niveau européen : il s’agit du niveau A2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues vivantes.

Concrètement, l’élève doit, pour valider ce niveau, prouver qu’il est capable de comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en lien avec un sujet familier ; il doit aussi pouvoir communiquer de façon simple, toujours dans un contexte familier. Ce niveau est atteignable en fin de 5e pour la LV1, en fin de 3e pour la LV2. La validation est faite par les enseignants, sur la base du contrôle continu. Elle est théoriquement obligatoire pour permettre l’obtention du Diplôme National du Brevet.

En 2016, la réforme du Collège prévoit que les élèves auront donc suivi, de la 5ème à la 3ème, 7h30 d’enseignement de LV2 par semaine (2h30 en 5ème, 2h30 en 4ème, 2h30 en 3ème), contre 6 heures aujourd’hui (3h en 4ème, 3h en 3ème). Pourtant, les programmes scolaires dans les matières concernées n’élèvent pas significativement le niveau à atteindre en fin de classe de 3ème pour cette LV2 il s’agira toujours du niveau A2. L’introduction de la LV2 en classe de 5ème ne s’accompagnera donc pas d’une exigence d’amélioration du niveau en LV2 à la fin du collège, malgré les moyens importants qui y seront consacrés (54 heures d’enseignement de LV2 en plus sur les 3 années concernées).

Cas des classes bilingues

La réforme du collège prévoit que les classes bilingues ne pourront être maintenues que pour les élèves qui auront étudié une langue vivante autre que l’anglais en primaire. Le nombre de classes bilingues va donc diminuer mécaniquement (rappelons qu’aujourd’hui, les élèves peuvent entrer en classe bilingue même quand ils ont étudié l’anglais en primaire). En conséquence, de nombreux élèves qui pourraient aujourd’hui choisir la section bilingue section ne le pourront plus à partir de 2016, simplement car leur établissement scolaire aura dû fermer sa section bilingue.

Aussi, la réforme du Collège n’apporte aucune garantie que les classes bilingues seront maintenues, même pour les élèves qui auront appris l’allemand, l’espagnol ou une autre langue vivante en primaire.

Dans les collège qui fermeraient leurs sections bilingues, le nombre d’heures d’allemand, enseignées chaque semaine diminuerait fortement, cela aurait des conséquences concrètes pour les élèves et pour les enseignants : moins d’heures dans chaque établissement scolaire, donc plus d’établissements pour chaque professeur, donc moins de temps pour monter des projets de type échanges internationaux, voyages dans le pays de la langue vivante étudiée

Le Ministère de l’Éducation Nationale a annoncé son intention de refaire la “carte des langues” en primaire, c’est-à-dire de faire en sorte que les langues vivantes peu étudiées (allemand, italien, portugais…) soient enseignées dans suffisamment d’écoles, bien réparties sur le territoire national, pour s’assurer que des élèves pourront continuer à apprendre une langue vivante autre que l’anglais en classe de 6ème.

Pour ce qui est des classes européennes ou orientales

Le Ministère de l’Éducation Nationale a jugé que ces classes étaient élitistes car elles ne profitaient qu’à une minorité d’élèves, et a décidé de les supprimer en Collège afin de basculer leurs moyens sur l’apprentissage anticipé d’une LV2.

Quant aux sections internationales, elles seront maintenues telles qu’elles existent déjà.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrDigg thisShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 1 =